Une grande diversité de produits surgelés sans huile de palme

Toupargel a choisi d’utiliser les différentes options existantes pour remplacer le plus souvent possible l’huile de palme.

Montrée du doigt en raison de sa teneur en graisses saturées et des conséquences environnementales et sociales causées par sa surexploitation, l’huile de palme est un produit controversé. Quelle est la position de Toupargel quant à l’utilisation d’huile de palme dans ses surgelés ?

L’huile de palme entre controverses et utilisation raisonnée

L’huile de palme provient du palmier à huile, un arbre présent en Asie, en Afrique tropicale et en Amérique du Sud : c’est une huile végétale de couleur rouge qui est riche en acides gras saturés. Elle doit être consommée avec modération car un excès peut entraîner une augmentation du taux de cholestérol. C’est au début des années 2000 qu’est apparue l’huile de palme afin de remplacer les huiles végétales partiellement hydrogénées, ces dernières ayant des effets indésirables sur la santé en raison de leur richesse en acides gras trans : en cas de consommation excessive, les risques cardio-vasculaires augmentent.

L’impact environnemental et social lié à l’exploitation de l’huile est aussi problématique : la forte demande de l’industrie agroalimentaire entraîne la déforestation, la sous-exploitation des travailleurs et des petits producteurs ainsi que la mise en danger d’espèces animales telles que l’orang-outan.

Des alternatives à l’huile de palme

Il existe des alternatives à l’huile de palme, plus intéressantes sur le plan nutritionnel : il s’agit du beurre, de l’huile de colza et de l’huile de tournesol. L’huile de colza est riche en oméga-3, des acides gras qui protègent le système cardio-vasculaire et aident au bon fonctionnement du métabolisme. Quant à l’huile de tournesol, elle contient des omégas-6 et de la vitamine E : elle est donc idéale pour renforcer le système immunitaire. Ces matières grasses peuvent être utilisées dans tous les produits frits et panés, tels que les frites au four, les filets de poisson panés, les cordons bleus ou encore les pommes de terre rissolées.

Toupargel a choisi d’utiliser les différentes options existantes pour remplacer le plus souvent possible l’huile de palme. Goûteux et ne contenant que très peu d’additifs, ces surgelés sans huile de palme sont plébiscités par toute la famille. Ils permettent de varier les saveurs et conviennent aussi bien pour le déjeuner que pour le dîner.

Huile de palme : les engagements de Toupargel en matière d’environnement

Toupargel a aussi opté pour la transparence vis-à-vis de ses clients sur les sujets des huiles végétales partiellement hydrogénées et de l’huile de palme. Tandis qu’elle interdit l’utilisation des premières pour ses produits, elle limite le recours à la seconde. L’huile de palme est uniquement conservée dans la fabrication de certains produits nécessitant une matière grasse solide (notamment dans les feuilletés). Dans les cas où il est impossible de la remplacer, Toupargel exige de ses fournisseurs une huile de palme certifiée RSPO qui provient de cultures labellisées. Cette certification signifie que l’huile de palme est produite de façon durable. Pour limiter l’impact de la culture intensive du palmier à huile sur l’environnement, une taxe pour l'obtention de la certification est payée par Toupargel dans le but de faire face à la déforestation en replantant des arbres.