Les congelés : la fin du gaspillage

Les avantages sont nombreux : on n'achète que ce que l'on consomme, on cuisine plus vite, plus facilement, et, il n'y a rien à jeter !

Votre poubelle déborde ? Selon l'Ademe, en 2011 les déchets des ménages représentaient quelque 420kg/habitant. Faire baisser ce chiffre constitue un vrai défi à relever, avec des répercussions à la fois écologiques et économiques, auxquelles les surgelés peuvent participer...

Bien sûr, on choisit les surgelés avant tout parce qu'il s'agit de produits alimentaires pratiques, adaptés aux exigences du rythme de vie moderne et facilitateurs en cuisine. Mais consommer des surgelés peut aussi participer à vos aspirations à un monde plus responsable : ils vont en effet aider à réduire le volume de déchets produits par un ménage, de diverses façons. Un petit geste pour l'environnement, certes, mais qui, répété, peut avoir des effets notables...

Tout d'abord, lorsqu'on achète des fruits ou légumes surgelés, on n'achète que ce que l'on mange : les petits pois sont déjà écossés, les choux fleurs et brocolis sont en fleurettes, les carottes sont épluchées... Les avantages sont nombreux : on n'achète que ce que l'on consomme, on cuisine plus vite, plus facilement, et, il n'y a rien à jeter ! Or, si on y réfléchit,  une poubelle se remplit bien rapidement, rien qu'en préparant une simple soupe de légumes frais...

De plus, opter pour les produits surgelés permet de contrôler les portions, au moment où l'on prépare le repas. Les fruits et légumes surgelés en vrac sont portionnables : on n'utilise que ce dont on a réellement besoin, et le reste attend sagement au congélateur la prochaine recette que l'on a envie de cuisiner. Lorsqu'on fait un gratin de chou-fleur frais, par exemple, deux options sont possibles : utiliser le chou-fleur entier, au risque d'en faire trop et de jeter ce qui reste, ou utiliser seulement une partie du chou-fleur, et oublier la seconde moitié au fond du réfrigérateur...

Ce qui nous amène à notre troisième point : le gaspillage alimentaire. Il s'agit de toute cette nourriture achetée, puis jetée pour x raisons : le dépassement de la date de péremption, une mauvaise estimation des besoins, des oublis dans le réfrigérateur... On parle de 20 à 30 kg de nourriture par an et par personne ! Les surgelés permettent de réduire considérablement ce gaspillage, et ils permettent ainsi de faire des économies...