Comment manger sainement pendant les fêtes de fin d'année ?

S'il y a bien une période où les agapes sont gargantuesques, c'est lors des fêtes de fin d'année. Vous vous demandez comment conjuguer repas divins et équilibre alimentaire ? Suivez le guide !

L’un des plus grands plaisirs des fêtes de fin d’année, est certainement de se retrouver en famille ou entre amis, autour d’une belle table pour déguster de savoureux plats concoctés spécialement pour l’occasion. Apéritifs, entrées, plats, desserts, vins, digestifs, friandises … rien n’est oublié, et gare à celle ou à celui qui ne fera pas honneur au cuisinier ! Dans ces conditions, conserver un bon équilibre alimentaire relève parfois du véritable défi.

Comment confectionner de sains et délicieux repas de fête ? Comment éviter les excès si vous êtes invité ? Toupargel vous livre quelques bons conseils !

Des repas festifs et équilibrés

Avant toute chose, retenez que pour manger sainement la qualité prime toujours sur la quantité !

  • L’apéritif

En cette période ô combien joyeuse, l’apéritif doit être haut en couleur, élégant et savoureux. Plutôt que de proposer un vaste choix d’amuse-bouche, misez sur les verrines, irrésistibles miniatures aux parfums subtils. Elles séduiront les papilles de vos convives, sans leur couper l’appétit. Un trio de verrines avocat/oeufs de saumon, betterave/pomme verte et poires/ foie gras sera du bel effet !

  • L’entrée

Pour rester dans la légèreté, ne multipliez pas les entrées. Optez de préférence pour une préparation fraîche qui n’alourdira pas votre repas. Un carpaccio de Saint-Jacques ou de poissons à chair blanche délicatement relevé est une excellente option. Les salades ont aussi leur place à table ! En choisissant des mets d’exception pour l’occasion, vous pourrez réaliser des entrées raffinées et festives. Une salade sucrée salée composée de homard, de mangue, de coeur de palmier associé à une vinaigrette au fruit de la passion, gingembre et coriandre fraîche sera idéale pour surprendre vos convives. Plus traditionnelle, la salade de mesclun au foie gras et aux poires séduira les palets gourmands, sans pour autant alourdir les estomacs !

  • Le plat principal

Si pour vous le repas de réveillon rime obligatoirement avec chapon, ce n’est pas un problème. Il est tout à fait possible de remplacer la farce qui l’accompagne - souvent grasse et très riche -, par un mélange de votre composition : chapelure, oignon, pruneaux et herbes aromatiques garniront à merveille la volaille. Lors de la cuisson au four, installez le chapon sur une grille au-dessus d’une plaque : cette dernière recueillera le surplus de graisse.

Autre mets star des repas de fin d’année : le saumon. Élégant, gourmand, léger et savoureux, il se cuisine de 1001 façons. Grillé à l’oseille, en papillote, ou laqué à la bière, il se mariera parfaitement avec une délicieuse purée de brocolis, une délicate fondue de poireaux, une exquise purée de céleri au chèvre ou un succulent sauté de carottes au thym.

  • Fromage ou dessert ?

La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de choisir ! Fromage et dessert peuvent être proposés à condition de respecter quelques règles. Choisissez de préférence des fromages à pâte molle, plus légers que ceux à pâte dure, et accompagnez-les d’une belle salade verte.

Côté dessert, remplacez la traditionnelle bûche de Noël et sa lourde crème au beurre par une préparation plus light : une bûche aux framboises et au mascarpone séduira tout autant. Une autre solution consiste à proposer un assortiment de gourmandes mignardises. Trois pièces par personne seront suffisantes pour clore avec brio votre repas de fête.

Comment éviter les excès pendant les fêtes ?

Impossible de maîtriser les menus lorsque l’on est invité ! Heureusement, il existe quelques petites astuces pour manger sainement :

  • ne jeûnez pas avant un repas de fête : prenez votre petit-déjeuner habituel et à midi, optez pour un repas léger. Un bol de potage deux heures avant votre dîner limitera votre envie de consommer les biscuits apéritifs et autres amuse-bouches.
  • à l’apéritif, évitez les chips, les cacahuètes, etc. Préférez les crudités, et les fruits de mer.
  • servez-vous une belle assiette plutôt que deux petites et jetez-vous sur les légumes.
  • consommez de l’alcool avec modération et buvez très régulièrement de grands verres d’eau.
  • mangez sans culpabilité et faites-vous plaisir. Dégustez en petites quantités : vous pourrez ainsi goûter à tout sans offenser vos hôtes !