Comment protéger ses aliments ?

Bien conserver les aliments à la maison est essentiel pour éviter tout risque d'intoxication alimentaire. Cependant, il n'est pas toujours facile de savoir quel emballage utiliser : film plastique ? aluminium ? ou sulfurisé ? Toupargel fait le point.

La première réponse qui vient à l’esprit est : pour éviter la contamination des aliments par des micro-organismes comme les bactéries. Ceci est tout à fait exact. L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), souligne d’ailleurs qu’en France, un tiers des toxi-infections alimentaires déclarées chaque année, a pour origine le cadre familial : la mauvaise protection des denrées étant l’une des causes pointées du doigt. Mais les bénéfices liés à la bonne conservation des aliments vont encore au-delà. En plus de garantir une sécurité alimentaire, savoir bien protéger les produits permet de préserver leurs qualités nutritionnelles, leurs saveurs et d’éviter le gaspillage alimentaire. Autant de bonnes raisons d’apprendre à bien utiliser les différents emballages de protection aujourd’hui disponibles !

Film plastique, aluminium, sulfurisé : lequel choisir ?

Nous utilisons bien souvent ce que nous avons sous la main dans nos cuisines pour protéger les aliments et les restes de nos repas. Pourtant, chaque emballage dispose de qualités propres.

  • Le film plastique

Le film alimentaire est réalisé en matière plastique : le polypropylène. Il se présente sous la forme d’une fine feuille translucide et étirable. Imperméable à l’air et à l’humidité, il empêche la prolifération des bactéries. Il est donc particulièrement recommandé pour la conservation des aliments de toutes formes, au réfrigérateur comme à l’air libre.

En fonction de sa qualité, ses utilisations varient : les films plastiques standards seront utilisés pour une conservation au réfrigérateur (il emballera parfaitement viandes et poissons crus) ou pour couvrir des contenants entamés comme par exemple, un pot de condiment, une assiette non consommée ou un plat de restes. Les plus résistants pourront supporter les basses températures d’un congélateur, mais aussi le passage au  four à micro-ondes, la cuisson à la vapeur, et même l’immersion en eau bouillante.

  • Le papier aluminium

Conçu à partir de bauxite, le papier aluminium est proposé sous la forme d’une feuille en rouleau assez fragile. Sa grande malléabilité lui permet de protéger toutes les formes d’aliments. Il est ainsi particulièrement recommandé pour protéger des produits sensibles à l’air et à l’humidité et qui n’ont pas besoin d’être conservés au réfrigérateur (herbes aromatiques fraîches, gâteaux, etc.).

Mais ses atouts ne s’arrêtent pas là ! Le papier aluminium protège le contenu contre le froid et la chaleur, résiste aux températures élevées du four ainsi qu’au gel et ne modifie pas la saveur des aliments. Par ailleurs, il empêche toute pénétration d’odeur, de poussière, de germes et de lumière. Il protégera idéalement le chocolat, les pâtisseries, la charcuterie, etc., que vous utilisiez le côté mat ou le côté brillant : cette différence d’aspect étant simplement due à son processus de fabrication.

  • Le papier sulfurisé

Le papier sulfurisé, appelé parfois papier-parchemin en raison de son aspect légèrement translucide et un peu rigide, est traité à l’acide sulfurique et recouvert de silicone. Sa très grande résistance à la chaleur, son anti-adhérence et son imperméabilité en font le partenaire idéal pour la cuisson au four en permettant aux aliments de ne pas attacher au plat. Il est aussi largement utilisé pour réaliser des papillotes ou tapisser les plaques à pâtisseries et les moules à gâteaux.

Côté conservation, le papier sulfurisé est parfait pour protéger les pâtes à gâteau, à pizza, etc., et séparer des portions de viande ou de poisson à congeler.

Sources :
https://www.anses.fr/fr/content/conseils-dhygiène-dans-la-cuisine
https://www.anses.fr/fr/content/réfrigérateur-et-hygiène-des-aliments